Dans ce que l’on appelle familièrement « le motion » il y’a une bibliothèque ! Elle s’appelle VIMEO ! Vimeo est un Youtube… mais en mieux. Pour faire court, ils ont enlevé les « petits chats » (qui ont fait le succès de ce dernier) pour donner une plateforme Artistique qui parle à de l’artistique. Le soucis, de ce cœur névralgique, c’est qu’il fini par générer un cercle vicieux à la fois de hiérarchisation des projets (cœurs, vues), mais aussi et surtout par créer des phénomènes de modes (tout le monde se regardant) !

Avant cela je vais vous montrer la vidéo qui était l’avant propos de cet article. Mais ce sont les encres qui m’ont influencé. Pour les fans de Starwars :

Je vais revenir à mon introduction en essayant, par quelques vidéos, de montrer les quelques tendances que j’ai pu voir se détacher. Afin de vous présenter cela je vais utiliser leurs meilleures exemples. (Afin de ne vexer personne) Et puis je ne conteste pas l’innovation ! Ce avec quoi j’ai plus de mal ce sont les phénomènes de mode ! Je trouve que ceux-ci sont des processus faciles (car copie), agréables (car joli, on ne plagie pas le moche), mais surtout ils ne donnent aucun sens, ce qui est le propos premier du travail d’un graphiste. (la forme devant représenter le plus justement le fond)

Vidéo qui a très très bien marché sur Vimeo, réalisée par Onur Senturk :

Ici sont résumé différents éléments : l’encre, les mouvements de couleurs (Twitch), les éléments graphiques en 3d, les sons électroniques qui croustillent, l’aspect macro d’une matière.
J’admets qu’il faut faire une différence entre le travail artistique et le travail graphique. Et que cette vidéo est un superbe projet artistique ! Cette différence est un point essentiel, qu’on se l’accorde il n’y a pas de mal à expérimenter.

Une personne a d’ailleurs fait une vidéo parodique (et drôle) de cela afin de dénoncer la profusion de ce style de vidéo :

Réalisée par Andrew Serkin

Il existe d’autres types de « catégories », comme celui des vidéos en macro avec tracking (aussi appelé la vidéo : je découvre la macro avec mon 5d et j’essaye d’en faire quelque chose) Afin d’obtenir cela il faut pas oublier de changer avec abus de la mise au point, et rajouter des formes (ou texte) en utilisant des points de tracking.

La première vidéo que j’ai vu de ce type était celle de Cokau. Elle reste alors pour moi comme l’originale ! (et en la voyant j’avais pris un claque)

Dans un autre genre les vidéo tournée très tôt le matin afin d’avoir des lumières très rosées. Dans un genre très contemplatif, on ajoute généralement une typographie qui intervient par dessus très souvent pour sauver le sens. Il y a toujours un petit ajout d’optical flair, et une faible profondeur de champs.

Je pense que j’en avais vu plusieurs avant cette série. Mais c’est vraiment celles dont je me souviens le plus et qui était le mieux trouvé :

Par Albin Holmqvist London

 

On peut aussi parler des formes géométriques genre par hasard… le triangle ! L’idée est de caler une forme qui permette de gérer les transitions. Elle est ensuite décliné au maximum afin de ne pas lasser… ou pas. Le projet le plus cohérent dans le genre est l’habillage de la chaine télé Viva, mais il en existe des tonnes dans le même genre.

P.S. La base de mon showreel était à base d’encre !!! Comme quoi cela influence !
P.S.2 Je m’excuse d’avoir épargné le diamant, le fluo, les moustaches, la forme en 3D type jingle M6, et j’en passe.
P.S.3 Merci Pauline pour le lien vers la vidéo Starwars.