En attendant de pouvoir vous montrer les photos de mon séjour à Belfast. J’avais envie de vous parler « des murs de la paix » (Peacelines). Qui n’ont objectivement que le nom !

Je tiens à préciser, avant de continuer, que l’entièreté de la ville n’est pas comme cela. Le centre ville, par exemple est bien loin de cette problématique. Et la situation appartient aujourd’hui au passé…

Seulement entre les quartiers Catholiques et Protestants de l’ouest de Belfast rien ne semble vraiment avoir changé (Falls Road et Shankill Road…). Cela date d’il y a 40 ans, pourtant on a l’impression que c’était hier ! Pour vous décrire les lieux, c’est un peu comme un mûr de Berlin qui serait toujours debout, et dont les deux partis seraient content de sa présence.

Un petit reportage explique la situation :

L’intérêt de ne rien préparer en voyage, c’est que forcement on a des surprises ! Et celles-ci ne furent pas des moindres, tant par son impact visuel que politique mais aussi historique ! Parce que en plus de ces murs les deux camps ont réalisé des fresques afin de soutenir leur lutte.

Ainsi à deux rues d’écarts, les imageries Loyalistes (Protestant) et Républicaines (Catholique) se font faces. Les murs ne sont pas les supports uniques, les façades des maisons le sont aussi.

Quelques images de peintures Républicaines :

Et ceux des Loyalistes :

 

Merci Papa pour les photos !

Vidéo de l’INA : Image d’une société divisée :
www.ina.fr
www.ina.fr2
Sources :
www.guide-irlande.com

www.bourlingueurs.com
et d’autres…

 

Voici d’autres photographies provenant de différents sites webs :