Rotoscopie à l’huile !

Le principe de la rotoscopie est assez simple. Il suffit de reprendre image par image une vidéo afin de mettre en exergue un ou des éléments. Plutôt basique comme procédé, seulement c’est plus facile à dire qu’à faire, les masques bougent, la vidéo vibre, c’est fastidieux… Mais cela donne parfois des choses magnifiques comme Cellule réalisée par Thomas Pons (et Julie Chheng) dans le cadre de ses études aux Arts déco de Paris.

Bien un beau travail ne vient jamais sans de beaux brouillons et inversement :

We don’t play football (avec Julie Chheng)

Phénomène Musical

1 Comment

Join the discussion and tell us your opinion.

Clémentreply
novembre 20, 2011 at 10:11

Très intéressant tout ça ! Personnellement je préfère les « brouillons » au film final 🙂 Une bien belle découverte.

Leave a reply